Le second sommet économique Allemagne-Sénégal est déjà dans les starting-blocks – Il se tiendra le 7 novembre 2014 à Düsseldorf

Video

Jeudi 29 avril 2014 à 14:30 heures au 21ème étage de l’ancien siège social du géant allemand de l’acier Mannesmann racheté par Vodafone avec une vue imprenable sur le Rhin et la vielle ville de Düsseldorf, la décision tombe : le second sommet économique Allemagne-Sénégal restera fidèle à la ville de Düsseldorf en 2014. L’immeuble classé monument historique abrite depuis le début de l’année le ministère de l’économie, de l’énergie, de l’industrie, des PME et de l’artisanat du Land de la Rhénanie du Nord-Westphalie.

Après juste une heure de débat, chrono en main, le programme du sommet a été plié : la date, le programme, le financement ont été débattus et même l’horaire a été fixé : « nous ne commencerons pas avant 10:00 heures », tonna Dr. Gerhard Eschenbaum, directeur général adjoint et chef du département international de la Chambre de commerce et d’industrie de la ville de Düsseldorf. La Chambre mettra à la disposition du sommet la grande salle Ernst-Schneider et invitera toutes les entreprises actives dans le domaine de l’énergie, et de l’agriculture ; ceci dit, « agriculture » ne se limite pas à la production agricole mais signifie aux yeux de la Chambre de commerce toute l’industrie agro-alimentaire. Ainsi, toutes les entreprises actives dans la mécanisation de l’agriculture jusqu’à l’emballage des produits agricoles en passant par la chaîne de froid, la transformation et les techniques de production seront invitées.

Lire la suite : Le second sommet économique Allemagne-Sénégal est déjà dans les starting-blocks – Il se tiendra...


Rendez-vous au ministère de l‘économie du Land de la Rhénanie du Nord-Westphalie

SenGermany a rendu visite au secrétaire d’Etat Günther Horzetzky le 5 décembre 2012 au ministère de l’économie du Land de la Rhénanie du Nord-Westphalie en vue de la préparation du sommet économique prévu le 8 novembre 2013 entre le Sénégal et l’Allemagne. Ce ministère qui est aussi responsable de l’énergie, de l’industrie, des PME et de l’artisanat revêt un intérêt particulier dans le cadre des échanges internationaux et demeure un partenaire incontournable pour tous les pays qui veulent développer leur industrie. Ces raisons ont motivé la démarche de SenGermany et le choix de ce ministère en vue de la préparation du sommet économique entre le Sénégal et l’Allemagne. Lors du rendez-vous, le cercle des acteurs avec lesquels il faudra collaborer pour assurer la réussite du sommet économique a été élargie afin que d’autres partenaires potentiels tels que NRW.International, chargé de la promotion et du conseil des investisseurs du secteur privé à l’étranger et les Chambres de commerce et d’industrie de tout le Land de la Rhénanie dur Nord-Westphalie soient contactés. Ceci dit, les partenaires sénégalais n’ont pas été en reste. L’APIX, agence chargé des grands travaux, et de nombreux autres institutions et fédérations d’employeurs sénégalais ont été mentionnées comme partenaires privilégiés. D’autre part, il a été intéressant de relever que le nouveau gouvernement sénégalais qui a l’intention de créer plus de 30 000 emplois uniquement pour les jeunes pendant le quinquennat en cours et veut atteindre un taux de croissance de 4,5% en 2013, planifie de grands projets tels que l’installation de la plus grande usine de désalinisation en Afrique de l’ouest et vise non seulement une autosuffisance alimentaire mais aussi énergétique, ne pourra pas faire l’impasse sur la création d’emplois dans le secteur industriel sensé générer de fortes plus-values. Une telle information devrait sûrement intéresser le secteur privé allemand qu’il faudra informer sur l’ampleur du marché qui dépasse largement les frontières du Sénégal. En d’autres termes, toute entreprise qui s’installe au Sénégal devrait prendre en compte le marché de toute l’Afrique de l’ouest qui compte plus de 100 millions de consommateurs.